Arc France : retour du chômage partiel pour 1.600 salariés

29 août 2022 à 16h24 par Julie Desbois

Crédit image: arc france
séparateur

En cause : la hausse des coûts de production et de l’énergie, et la baisse des ventes. 

La verrerie Arc est de nouveau en difficulté en cette rentrée. L’entreprise basée à Arques, près de Saint-Omer, est de nouveau soumise à des mesures de chômage partiel à compter de ce jeudi 1er septembre, selon La Voix du Nord, 1.600 des quelque 4.600 salariés vont devoir chômer deux jours par semaine. En cause : une baisse de la production, liée aux ventres qui s’effondrent, mais aussi aux coûts de l’énergie, et notamment du gaz, qui augmente fortement.

Les salariés concernés par ces mesures seront payés 84% du salaire net. Les syndicats, en colère, réclament une prise en charge à 100%.

 



Titres diffusés

Aucun titre