ArcelorMittal investit 300 millions d'euros à Mardyck

18 mars 2022 à 15h31 par Julie Desbois

Crédit image: ArcelorMittal
séparateur

Cent emplois directs seront créés. Démarrage prévu en 2024.

C’est une (nouvelle) bonne nouvelle industrielle dans le Dunkerquois. Le sidérurgiste ArcelorMittal a annoncé ce jeudi un investissement de 300 millions d'euros à Mardyck, à côté de Dunkerque, grâce au soutien de l'État, afin de créer une nouvelle unité de production d'aciers, dits «électriques», destinés aux moteurs de véhicules électriques.

Le démarrage de la nouvelle unité industrielle de Mardyck qui devrait générer «plus de 100 emplois directs» est prévu en 2024, avec une capacité de production de 200.000 tonnes d'acier par an, a indiqué ArcelorMittal dans un communiqué.

Le Dunkerquois est décidemment en passe de devenir le centre névralgique de la mobilité électrique en France. Verkor a choisi le port de Dunkerque pour y installer sa Gigafactory. L’entreprise grenobloise prévoit d’y créer, d’ici 2025, 1.200 emplois directs pour la fabrication de batteries électriques, notamment pour le compte de Renault.



Titres diffusés

Aucun titre