Arques : Arc France va percevoir 45 millions d’euros pour couvrir ses besoins de trésorerie

2 décembre 2021 à 15h15 par Julie Desbois

Crédit image: arc france
séparateur

Le tribunal de commerce de Lille doit valider cet accord de financement d’ici la fin du mois.

Arc International, le verrier français né à Arques avait besoin de 20 millions d'euros d'argent frais pour couvrir sa trésorerie ces prochains mois. Il va finalement être renfloué de 45 millions d'euros, a indiqué le ministère de l'industrie mercredi matin. Créanciers et actionnaires se sont mis d'accord pour répondre aux besoins de financement du verrier, qui a déjà appelé l'État au secours à trois reprises depuis 2015. Le tribunal de commerce de Lille doit encore homologuer courant décembre ce nouveau plan de financement.

Actionnaire d'Arc depuis son rachat en 2015, le fonds américain PHP devrait apporter 16 millions d'euros en fonds propres, les pouvoirs publics autant (14,7 millions d'euros de prêts par l'État, un million de la région Hauts-de-France et 300.000 euros de la communauté de Saint-Omer). Un nouveau prêteur privé, dont le nom n'a pas été divulgué, mettra aussi 13 millions d'euros sur la table.

En septembre, les dirigeants d'Arc International avaient à nouveau tiré le signal d'alarme. A l'origine de ces difficultés : les surcoûts liés à la flambée des matières premières, mais aussi les retards dans la reconstruction de ses fours ainsi que des accrocs liés au déploiement d'un nouveau logiciel et à l'externalisation de ses emballages.



Titres diffusés

Aucun titre