Artois: Les hôpitaux sous tension

13 septembre 2022 à 7h53 par Claire Cortyl

Crédit image: photo d'illustration
séparateur

Les urgences de l'hôpital de Lens ont à nouveau été régulées par le SAMU, cette nuit. Celles de la polyclinique de la Clarence sont fermées, de nuit, toute la semaine

Les hôpitaux du bassin minier et de l'artois encore sous tension. Les urgences de l’hôpital de Lens ont de nouveau du être régulées par le SAMU, ce lundi soir. Autrement dit, impossible de s’y présenter sans avoir au préalable composé le 15, sauf pour les urgences pédiatriques. Les urgences vitales restent évidemment prises en charge. C’est encore le cas jusqu’à 9 heures ce mardi matin.

Et ce alors que les urgences sont de nouveau fermées, la nuit, jusqu’à samedi, à la polyclinique de la Clarence, à Divion. En cause, un manque de médecins. C’est le 3ème mois d’affilée que la polyclinique est contrainte de fermer son services pendant quelques jours. Les patients sont renvoyés vers la clinique Anne-d’Artois à Béthune et l’hôpital de Béthune-Beuvry



Titres diffusés

Aucun titre