Calais : après 25 jours sans manger, le prêtre arrête sa grève de la faim

4 novembre 2021 à 13h24 par Julie Desbois

Crédit image: grève faim migrants calais
séparateur

En grève de la faim depuis 11 octobre pour dénoncer le traitement des migrants de Calais, le prêtre Jésuite et aumônier du Secours Catholique est épuisé. Il souhaite néanmoins « continuer le combat autrement ».

Il est affaibli mais pas abattu. Le prêtre de Calais Philippe Demeestère annonce ce jeudi midi qu’il arrête sa grève de la faim après 25 jours sans manger. Cette grève était un moyen de médiatiser le sort des réfugiés et d’alerter sur leurs conditions de vie. « Je continue le combat autrement » explique –il dans un communiqué. Le religieux  de 74 ans annonce qu'il va désormais passer ses nuits avec des migrants.

Les deux autres militants engagés, eux, poursuivent l’action. Le prêtre demeure «totalement solidaire de la détermination qui est la leur». Ils réclament  toujours l’arrêt des démantèlements de camps de migrants pendant la période hivernale.

Philippe Demeestère invite les responsables politiques à se rendre à Calais dans les prochaines heures et prendra la parole ce jeudi après-midi. 



Titres diffusés

Aucun titre