Cappelle-la-Grande : Un infanticide devant les assises du nord

21 septembre 2022 à 7h33 par Claire Cortyl

Crédit image: Photo d'illustration - Cour d'assises du nord
séparateur

La jeune femme avait accouché seule, en secret, puis jeté son nourrisson par la fenêtre.

Une habitante de capelle la grande dans le dunkerquois devant les assises du nord à compter d’aujourd’hui.

 

La jeune femme, 21 ans au moment des faits est jugée pour avoir jeté le bébé dont elle venait d’accoucher par la fenêtre, depuis le premier étage de chez ses parents, en novembre 2017 après avoir accouché seule et en cachette, et alors que personne ne la savait enceinte. Une jeune femme qui menait, depuis quelques années une double vie pour ne pas décevoir sa famille.

 

Comme l’explique notre confrère de la voix du nord, l’accusée faisait croire à ses parents qu’elle était une brillante étudiante, en droit, à Lille. Qu’elle n’avait pas de petit ami, et resterait vierge jusqu’au mariage, comme le souhaite son père. Le père, raciste, ne voulait pas qu’elle fréquente de personnes de couleur. Elle avait aussi fait croire qu’elle venait d’obtenir le permis de conduire.

 

Il n’en n’était rien. Elle n’a jamais mis un pied à Lille. Pendant que tout le monde la croyait à la fac de droit, en master, la jeune femme trainait chez des amis, ou attendait de longues heures dans sa voiture. Sa virginité, elle l’a perdue à 16 ans. Elle était aussi tombée amoureuse d’un petit ami d’origine Africaine.

 

Le père de l’enfant, son ex, parti vivre en région parisienne croyait d’ailleurs qu’elle avait avorté, comme elle lui a dit. Mais il n’en n’était rien. Son corps, lui, n’a pas changé ou presque au cours de la grossesse. Consciente, mais comme si elle se déroulait en dehors de son corps.

 

Mais la jeune fille a paniqué, lorsqu’elle a accouché d’un enfant de couleur noire, seule dans sa chambre, chez ses parents. Son père est alerté par le bruit à l’étage. Paniquée, elle jette alors l’enfant par la fenêtre.

 

C’est un homme qui promenait son chien qui avait retrouvé le nouveau-né.

 

L’accusée encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour cet infanticide. Verdict vendredi.



Titres diffusés

Aucun titre