Conséquences du conflit en Ukraine : le gouvernement annonce des aides pour les ménages et les entreprises

16 mars 2022 à 17h25 par Julie Desbois

Crédit image: AFP
séparateur

Le gouvernement a dévoilé ce mercredi le "plan de résilience" promis pour faire face aux conséquences économiques du conflit en Ukraine, qui entraîne flambée des prix de l'énergie et des matières premières. On fait le point.

Le conflit en Ukraine a des conséquences sur les portefeuilles des Français. Un plan pour « protéger les ménages et les entreprises ». Jean Castex a présenté ce mercredi après-midi le plan de résilience du gouvernement pour aider à faire face aux conséquences économiques du conflit en Ukraine. Selon le Premier ministre, "cette crise vient frapper des filières déjà fortement touchées comme l'industrie, l'agriculture la pêche et les transports".

Parmi les annonces : le Premier Ministre a annoncé l’extension de la remise de 15 centimes par litre de carburant au gaz naturel véhicule et au GPL. Jean Castex demande aux distributeurs d'"aller au-delà" et assure que Total s'est engagé à le faire.

Les pêcheurs, grandement concernés sur la Côte d’Opale, recevront une aide de 35 centimes par litre de gasoil de pêche jusqu’au 31 juillet.

Pour la filière transport, le gouvernement s’engage à ce que l’aide 15 centimes d’euros leur bénéficie, « soit 1 500 euros par plein de réservoirs de camion ». Elle s’étend sur 4 mois à partir du 1er avril. Les acteurs seront prochainement réunis pour définir les modalités d’un complément d’aide pour compenser les pertes des dernières semaines.

Les éleveurs bénéficieront de 4 mois d’aides pour compenser la hausse des prix de l’alimentation sur les marchés.

L'État prendra également en charge une part des surcoûts des entreprises très consommatrices d'énergie. Les entreprises dont les dépenses d'électricité et de gaz représentent plus de 3% du chiffre d’affaires recevront aussi une nouvelle aide.



Titres diffusés

Aucun titre