COVID-19 : La CPAM débordée

5 janvier 2022 à 11h25 par Claire Cortyl

séparateur

Les services de la caisse primaire d’assurance maladie vont faire « au mieux ».

La dégradation de la situation sanitaire a des répercussions, partout en France, et notamment sur les services de la CPAM. Dans le nord et le pas de calais, les lignes téléphoniques sont prises d’assaut, et la gestion des arrêts maladie prend parfois plus de temps qu’à l’accoutumée.  En temps normal, la caisse du nord reçoit 4000 appels par jour. Un nombre qui a quasiment doublé, depuis le début de la semaine.

Le service qui gère le contact tracing est lui aussi en surchauffe, avec 10 fois plus d’appels en ce moment qu’à la mi-novembre. Les effectifs ont pourtant été renforcés, depuis, mais cela n’est pas suffisant à l’heure actuelle, et les cas zéro ne sont plus toujours joints par téléphone, comme c’était le cas jusque-là, mais uniquement contactés par SMS.

La CPAM invite également les personnes qui n’ont pas de questions urgentes ou liées à des arrêts maladie à se connecter en priorité sur le site AMELI pour obtenir des réponses à leurs questions.



Titres diffusés

Aucun titre