Covid-19 : les grandes surfaces autorisées à vendre des autotests

28 décembre 2021 à 10h15 par Julie Desbois

Crédit image: La Voix du Nord
séparateur

La vente d’autotests est autorisée dans les grandes surfaces pour un mois, jusqu’au 31 janvier 2022. Elle était jusqu'ici réservée aux pharmacies.

La vente d’autotests est autorisée dans les grandes surfaces pour un mois, jusqu’au 31 janvier 2022. Un arrêté a été publié au Journal Officiel ce mardi matin. "Dans le contexte d'une augmentation très forte du taux d'incidence, due à la propagation des variants Delta et Omicron et d'une demande d'examens et de tests de dépistage sans précédent depuis le début de la crise sanitaire, il y a lieu de diversifier les circuits d'approvisionnements et de ventes des autotests de détection antigénique du virus SARS-CoV-2 sur prélèvement nasal", est-il noté dans ce texte, qui autorise la vente de ces autotests dans les grandes surfaces « à titre exceptionnel ».

La mesure était réclamée depuis plus d’un an par la grande distribution. C’était déjà le cas en Belgique ou en Allemagne, par exemple. Ces autotests seront vendus "à prix coutant" par les enseignes, soit deux euros. Jusqu'à présent, seules les pharmacies étaient autorisées à les vendre.



Titres diffusés

Aucun titre