Drame d’Eperlecques : 9 ans après la mort des frères Vandaele, le procès se tient ce mardi à Saint-Omer

5 juillet 2022 à 16h31 par Julie Desbois

Crédit image: La Voix du Nord
séparateur

A l’origine de ce drame : un différend entre un ami et un homme, à propos de la vente d’une voiture. Les deux jeunes frères avaient été mortellement percutés au bord de la route, près de chez eux. Leurs proches réclament justice.

Un procès très attendu depuis neuf ans s’est ouvert ce mardi matin à Saint-Omer. Celui sur la mort de deux frères fauchés par une voiture à deux pas de leur maison familiale à Eperlecques, le 28 avril 2013. Comme le rappelle La Voix du Nord, Damien, 24 ans, et Romain Vandaele, 21 ans, ont perdu la vie, percutés sur le bord d’une route , en marge d’un contentieux qui ne les concernait pas. Alors qu’ils voulaient aider un ami après une vente de voiture qui a mal tourné, les deux frères ont d’abord été frôlés par une première voiture, puis violemment heurtés par une deuxième voiture. Ils n’ont pas survécu. La voiture en cause a pris la fuite.

Les prévenus plaident la thèse de l’accident. À l’été 2020, le parquet de Saint-Omer avait requis l’abandon de la qualification criminelle du dossier et le renvoi devant le tribunal correctionnel plutôt que devant la cour d’Assises. Le principal mis en cause comparaît pour homicide et blessures involontaires L’autre pour violence par négligence. Quatre passagers comparaissent, eux, pour non-assistance à personne en danger.

Le jugement sera mis en délibéré.



Titres diffusés

Aucun titre