Drame en Belgique : acte prémédité ou accident ? Les deux suspects présentés à un juge ce lundi

21 mars 2022 à 16h11 par Julie Desbois

Crédit image: AFP
séparateur

L’enquête de la police belge progresse après la mort de six personnes fauchées par une voiture à côté de La Louvière hier matin alors qu'elles préparaient le carnaval. La piste terroriste a été écartée pour le moment.

Plus de 24h après, on en sait davantage sur les circonstances du drame qui a touché la Belgique ce dimanche matin. Une voiture a foncé sur la foule d’un cortège de Carnaval à Strepy-Bracquegnies, à côté de la Louvière. Six personnes sont mortes, dix gravement blessées. Le conducteur et son passager, deux cousins, sont toujours interrogés ce lundi. Leurs motivations restent floues pour le moment. Les enquêteurs doivent encore déterminer s’il s’agit d’un acte volontaire ou d’un accident, même si la piste terroriste a été écartée pour le moment.

Les deux hommes revenaient de discothèque et au moins l’un d’eux était sous l'emprise de l'alcool. D’autres analyses sont en cours pour savoir s’ils ont consommé de la drogue. Des experts ont également été dépêchés sur les lieux pour vérifier la voiture. Le système de freinage est notamment étudié. L'un des deux avait déjà eu eu une suspension de permis pour vitesse excessive.

Les deux trentenaires sont présentés ce lundi à un juge d'instruction.

Le monde du carnaval en deuil

Le drame résonne particulièrement dans le Nord, puisqu’il s’est produit à seulement 20km de la frontière française. Patrice Vertriege, maire de Dunkerque, connue pour son célèbre carnaval, a réagi pour adresser son soutien aux victimes et leurs familles.



Titres diffusés

Aucun titre