Hauts-de-France : l’eau du robinet de 105 communes placée sous surveillance renforcée

16 septembre 2022 à 10h25 par Claire Cortyl

Crédit image: photo d'illustration
séparateur

4 de ces communes se trouvent dans le Pas-de-Calais

Si la majorité des communes se situent en Picardie, 4 d’entre elles sont dans le pas-de-calais : Beaumerie Saint-Martin, Ecuires, La Madelaine-sous-Montreuil et Montreuil.

 « En application d’une instruction du ministère de la santé, et du principe de précaution, l’eau du robinet délivrée dans 105 communes de la région est mise sous surveillance renforcée, avant d’éventuelles mesures de restriction de consommation », indique ce jeudi l’Agence régionale de santé (ARS) des Hauts-de-France dans un communiqué.

 Dans ces communes, les taux de pesticides, et notamment de chloridazone desphényl et de la chloridazone-méthyl-desphényl sont notables. La mesure de ce pesticide, utilisé pour les betteraves et aujourd’hui interdit se fait depuis 2021, mais aucune valeur sanitaire maximale n’a été officiellement bloquée par l’ANSES. Aussi, une valeur sanitaire « de précaution » a été décidée, en attendant un retour officiel de l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail.

Des analyses de l’eau sont réalisées depuis plusieurs semaines tous les 15 jours et jusqu’à la fin du mois de septembre. « Au terme de cette période de surveillance, l’ARS recommandera, selon les résultats, aux préfectures des restrictions de la consommation de l’eau du robinet à des fins alimentaires pour les communes dont la valeur moyenne dépassera 3 µg/L. »  Un taux qui pour le moment n’est pas atteint dans les 4 communes du pas de calais, ou le taux se situe entre 2 et 3 µg/L. Il s’agit donc d’un principe de précaution, avant que d’éventuelles mesures ne soient proses.



Titres diffusés

Aucun titre