Inflation : le prix du lait va encore augmenter à cause de la sécheresse

11 août 2022 à 10h47 par Julie Desbois

Crédit image: Pixabay
séparateur

Les syndicats agricoles tirent la sonnette d’alarme. Dans un contexte économique déjà défavorable, l’herbe manque pour nourrir les vaches.

Il constitue une base de notre alimentation : le lait. Déjà à un niveau très élevé, son prix va encore augmenter à cause de la sécheresse historique. En cause : les éleveurs n'ont plus assez d'herbe pour nourrir leurs vaches. La production d'herbe a baissé de 21% au 20 juillet par rapport à la normale, à une période où les vaches laitières se nourrissent en grande partie au pâturage. Résultat : des conséquences en cascade sur l'ensemble des produits laitiers sont à craindre.

Un contexte économique déjà fragilisé

Toutefois, le lait français figure parmi les moins chers de l’Union européenne. En un an, les écarts de prix entre producteurs européens n’ont cessé de croître. En comparaison, les prix des éleveurs allemands ont augmenté de presque 50%. Leurs homologues italiens, ont, eux, bénéficié d’une augmentation de plus de 40%. Tous ces éleveurs font face à une envolée de leurs coûts de production causée par l’inflation et la guerre en Ukraine.

Mobilisation pour sauver la filière laitière 

La Fédération Régionale des Producteurs de Lait et les Jeunes Agriculteurs du Nord-Pas-de-Calais appellent à « sauver la filière laitière française ». Dans un communiqué, ils réclament « une rémunération correcte du lait » et alertent sur la nécessité d’une « prise de conscience collective ».

La Fédération donne rendez-vous le 19 aout devant les enseignes de grandes distribution pour « crier que le métier d’éleveur a un prix ».



Titres diffusés

Aucun titre