La circulation différenciée mise en place, dans la métropole Lilloise

25 mars 2022 à 8h35 par Claire Cortyl

Crédit image: La vignette crit'air est obligatoire ce vendredi!
séparateur

En cas de non-respect, c'est 68 euros d'amende!

La circulation différenciée mise en place dans la métropole Lilloise, ce vendredi, pour faire face l’épisode la pollution de l’air, qui se poursuit, dans notre région depuis mardi. Le niveau de persistance a été atteint, pour les poussières en suspension.

Le préfet a décidé de mettre de place la circulation différenciée ce vendredi 25 mars de 06h00 à minuit sur 10 communes de la métropole lilloise.

Les territoires concernés par cette restriction de circulation sont : Lille (dont Hellemmes et Lomme), La Madeleine, Lambersart, Lezennes, Marcq-en-Baroeul, Marquette-lez-Lille, Mons-en-Baroeul, Ronchin, Saint-André-lez-Lille et Sequedin à l’exclusion des axes A1, A22, A25, N227 et M652.

Seuls les véhicules suivants seront autorisés à circuler:

- les véhicules légers à moteur avec certificat « Crit’Air » 0, 1, 2 et 3 ;

- les poids lourds de plus de 3,5 tonnes, autobus et autocars aux normes Euro IV et supérieures, électriques, hybrides ou fonctionnant au gaz (correspondant aux certificats Crit’Air 0, 1, 2, 3 ou 4) ;

- les motocyclettes (deux-roues et tricycles) ;

- tous les véhicules utilisés à des fins de covoiturage, c’est-à-dire transportant au moins un passager en plus du conducteur, quelle que soit leur vignette « Crit’Air » ;

- certaines catégories de véhicules bénéficiant d’une dérogation : véhicules de secours et des forces de l’ordre, transports en commun, véhicules des associations agréées de sécurité civile, véhicules d’enseignement de la conduite automobile…

 

Les forces de l’ordre seront mobilisées pour assurer du respect de cette mesure. Pour mémoire, le fait de circuler à bord d’un véhicule sans la vignette « Crit’Air » adéquate est puni d’une amende forfaitaire de 68 €.

 

Les habitantes et habitants du Nord et du Pas-de-Calais sont appelés à privilégier les transports en commun, le covoiturage et modes de circulation doux. Le préfet invite également les employeurs à examiner avec bienveillance les demandes de congé exceptionnel, de télétravail ou toute mesure visant à adapter l’activité à ces circonstances exceptionnelles.

 

Les mesures d’ores et déjà en place et maintenues jusqu’à la fin de l’épisode

La vitesse est temporairement limitée :

- à 110 km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130 km/h ;

- à 90 km/h sur les portions d’autoroutes et de routes nationales et départementales normalement limitée à 110 km/h ;

- la vitesse maximale autorisée est réduite à 80 km/h pour les poids-lourds de plus de 3,5 tonnes.

 

Les mesures complémentaires dans le secteur agricole:

Afin de limiter l’ampleur et les effets de la pointe de pollution de l’air ambiant dans le Nord et le Pas-de-Calais, le secteur agricole est appelé ce vendredi 25 mars 2022 à partir de 06h00 :

- recourir à des procédés d’épandage faiblement émetteurs d’ammoniac ;

- recourir à un enfouissement rapide des effluents.

- Les pratiques de l’écobuage et du brûlage à l’air libre des sous-produits agricoles sont interdites.

 

Dans le secteur résidentiel, dans les espaces verts et jardins publics : adoption de comportements citoyens

Le préfet rappelle l’interdiction totale des brûlages à l’air libre des déchets verts et demande le report des travaux d'entretien ou de nettoyage effectués par les  particuliers ou les collectivités territoriales avec des outils à moteur thermique (tondeuses, taille-haie…) ou des produits à base de solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile…).

Par ailleurs, le préfet recommande de ne pas utiliser de chauffage d’appoint ou d’agrément des appareils à bois non performants

 



Titres diffusés

Aucun titre