Les brasseurs du nord inquiets!

11 mai 2022 à 10h36 par Claire Cortyl

Crédit image: photo d'illustration
séparateur

A cause de la guerre en Ukraine, ils craignent une pénurie de bouteilles en verre

Les brasseurs du nord sont inquiets pour leur production. Et pour cause, ils redoutent tune pénurie de bouteilles, liée à la guerre en Ukraine. Le marché de la bouteille en verre est sous tension, et les brasseurs nordistes doivent s’adapter. Certains vont devoir changer la contenance de leurs produits, pour éviter la rupture. A la brasserie Goudale de St Omer, la bouteille de 33 cl va devoir changer de format, car les bouteilles, qui venaient de Russie, sont en rupture…

Les brasseurs qui vont devoir dans le même temps faire face à la flambée des prix de l’orge, dont le prix a presque doublé, en un an, atteignant un prix record de 430 euros la tonne. Prix liés, là aussi à la guerre en Ukraine et également à la sécheresse qui se prépare chez nous.



Titres diffusés

Aucun titre