Meurtre de la rue d’Arras à Saint-Omer, en 2018 : Le procès s’est ouvert ce matin

17 juin 2022 à 10h30 par Claire Cortyl

Crédit image: La Voix du Nord
séparateur

Norddine Messaoud avait perdu la vie, percuté par un chauffard

22 avril 2018. C’est un dimanche. Ce soir là, la victime, originaire de Pihem se trouve rue d’Arras avec sa femme, après un repas de famille. Il est alors inportuné par un jeune homme, en voiture. Des propos jugés salaces et déplacés auraient été prononcés par l’accusé.

Une altercation, verbale, éclate alors entre la victime et Morgan Bel Abbes, 35 ans aujourd’hui, et au volant d’une Peugeot 407 qui s’avère être volée.  Les faits qui suivent ont créé l’émoi, devant de nombreux témoins, et enregistrés par les caméras de vidéosurveillance de la vile.
Alors que l’on pourrait penser que l’accusé va quitter les lieux, il démarre son véhicule. il fait demi-tour, et revient, alors, à une vitesse folle, et percute le père de famille, qui décède sur place.

Le véhicule mis en cause, lui, est retrouvé brûlé quelques heures plus tard, en forêt de Clairmarais. Il s’agit d’une voiture signalée comme volée.

Morgan Bel Abbes, lui, est interpellé 3 jours plus tard. Il est déjà très défavorablement connu des services de la justice, et a effecuté plusieurs séjours en prison.

L’accusé, qui nie l’intention de tuer évoque un accident. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Verdict mercredi.



Titres diffusés

Aucun titre