Covid 19 : les tests de dépistage ne sont plus remboursés sous certaines conditions dès ce vendredi

15 octobre 2021 à 14h29 par JD

séparateur

Ce vendredi 15 octobre marque officiellement la fin du remboursement systématique des dépistages covid dits « de confort ».

La fin de la gratuité pour les tests de dépistage Covid entre en vigueur aujourd’hui. La mesure vise clairement les 7 millions d’adultes partiellement ou non vaccinés qui doivent désormais mettre la main au portefeuille pour obtenir un pass sanitaire valable pendant 3 jours. Ces tests sont désormais payants pour les personnes majeures, non-vaccinées et sans ordonnance. Les tests PCR coûteront 44 €, et les antigéniques, 25 € en semaine et 30 € le dimanche.

Dans quels cas resteront-ils pris en charge ? 

-si vous êtes vacciné ;

-si vous ne l’êtes pas, mais que vous présentez une prescription médicale de moins de quarante-huit heures ;

-si vous êtes identifié comme cas contact par l’Assurance-maladie ;

-si vous êtes mineur ;

-si vous pouvez présenter un justificatif de contre-indication à la vaccination ou bien un certificat de rétablissement ;

-si vous devez être pris en charge dans un établissement de santé pour une intervention ou une hospitalisation – la prescription médicale devant faire mention de la date d’entrée en soins ;

-si vous participez à une campagne de dépistage collectif, organisée par les agences régionales de santé ou dans les établissements scolaires – dans le cas, notamment, des jeunes adultes scolarisés au lycée.

Ceux qui ne remplissent pas ces critères de gratuité devront payer leurs tests. La fin des tests gratuits devrait avoir un impact financier pour l’État. Cette politique a coûté quelques 6 milliards d’euros cette année.



Titres diffusés

Aucun titre