Derby Lens-Lille : des enquêtes ouvertes pour provocation à la haine et exhibition sexuelle

22 septembre 2021 à 14h58 par JD

séparateur

Le parquet de Béthune indique ce mercredi que plusieurs enquêtes sont ouvertes après les incidents qui ont émaillé le derby du Nord samedi dernier à Bollaert.

Plusieurs enquêtes ont été ouvertes après les incidents survenus samedi lors du derby entre Lens et Lille, dont une pour « provocation à la haine et exhibition de signes racistes ou xénophobes » et une autre pour « exhibition sexuelle », a annoncé ce mercredi le parquet de Béthune.

Les affrontements entre supporters avaient fait six blessés légers et deux spectateurs ont été interpellés. L’un d’eux, un supporter lillois âgé de 26 ans a comparu lundi pour « violences sur personne dépositaire de l’autorité publique ». Il avait lancé un siège sur un policier. L’audience a été renvoyée au 18 octobre.

Après le match, une photographie avait circulé dans la presse et sur les réseaux sociaux, montrant un homme au bras tendu dans un geste pouvant évoquer un salut nazi, mais effectué du bras gauche. 

Une autre enquête est ouverte « pour des faits qualifiés d’exhibition sexuelle". Un jeune homme a été pris en photo en train de se toucher dans la tribune Trannin, occupée par les lensois, notamment par des familles.

supporter losc masturbation.PNG (714 KB)

Photo relayée par nos confrères de la Voix du Nord 

Il poursuivi pour exhibition sexuelle. Le cliché a été largement relayé sur les réseaux sociaux depuis samedi soir. Le jeune supporter encourt un an de prison et jusqu’à 15.000 euros d’amende.



Titres diffusés

Aucun titre