Elections départementales: Le Nord en Bleu, le pas-de-Calais en Rose

28 juin 2021 à 8h13 par CC

séparateur

Pas de grands bouleversements, hier, pour ces élections!

On votait hier pour les élections départementales. 

Dans le nord, la droite garde confortablement les manettes, en raflant 25 des 41 cantons, s’assurant un nombre d’élus largement majoritaire. C’est d’ailleurs Christian Poiret, vice-président de l’assemblée sortante et réélu à Douai qui devrait prendre la succession de Jean René Lecerf.

Les binômes de gauche, communistes et écologistes, emportent 16 cantons, dont 2 pour le parti communiste, et 2 pour les écolos, qui vont faire leur entrée dans l’assemblée, pour la première fois.

Aucun élu du Rassemblement national ne siègera dans le département, alors que le parti, pourtant en tête en nombre de voix au premier tour, était présent hier dans 20 cantons pour le second tour.

Pour ce second tour, l’abstention est restée tout aussi élevée dans le Nord, à 68,99 %. 

 

Dans le pas de calais, même cartographie également qu’il y a 6 ans. La gauche repart pour un nouveau mandat, avec une très large majorité de 24 cantons, sur les 39 que compte le département, dont deux pour les communistes, à Lillers et Avion.

Le rassemblement national emmené par Marine Le Pen, élue dans son canton d’Hénin-Beaumont perd la moitié de ses cantons acquis en 2015, et n’en conserve que 3 : Les deux cantons d’Hénin-Beaumont, celui de Bruay, mais perd les cantons de Harnes, Wingles et Lillers.

La droite, le centre et les indépendants comptent 12 cantons, mais la question est de savoir s’ils réussiront à s’unir, pour former un véritable groupe. Une réunion est prévue demain matin.

A noter toujours, une très faible participation, moins importante même qu’au premier tour, avec 34.94% des électeurs seulement qui se sont déplacés aux urnes.

 



Titres diffusés

Aucun titre