Indemnité inflation : pour qui ? Comment ? Quand ? On fait le point  

22 octobre 2021 à 14h19 par JD

séparateur

Une indemnité inflation de 100 euros sera attribuée à toutes les personnes qui gagnent moins de 2.000 nets par mois.

Le chèque carburant avait été annoncé comme l’option la plus probable pour aider les Français les plus modestes face à la flambée des prix de l’énergie et des carburants. Finalement, le chef du gouvernement Jean Castex est venu ce jeudi soir annoncer sur TF1, le versement d’une indemnité inflation qui doit permettre de soulager l'ensemble des ménages les plus fragiles et pas seulement les automobilistes.

Combien ?

L'indemnité s'élève à 100 euros. Elle est défiscalisée, sans charge, et ne sera versée qu'une fois : elle n'est donc pas mensuelle. Ce montant équivaut, selon l'entourage du Premier ministre, au surcoût engendré par l'inflation pour le budget des ménages.

Qui est concerné ?

Cette prime sera attribuée à toutes les personnes qui gagnent moins de 2.000 nets par mois. 38 millions de Français sont concernés : salariés, indépendants, demandeurs d’emploi, retraités, étudiants boursiers ou apprentis. L'indemnité n'est pas liée à la possession ou non d'un véhicule.

Comment ?

Aucune démarche n’est à effectuer, la prime sera versée automatiquement. L'entité versant la somme sera différente selon la situation de l'individu concerné : il s'agira ainsi des employeurs pour les salariés, des Urssaf pour les indépendants, de Pôle emploi pour les demandeurs d'emploi, des MSA pour les agriculteurs et des caisses de retraite pour les retraités.

Quand ?

Les salariés devraient recevoir l'indemnité sur leur paie de fin décembre, de même que la majorité des personnes concernées. Les agents publics recevront leur versement en janvier. Les retraités, quant à eux, devront attendre les pensions de février.



Titres diffusés

Aucun titre