La Région hauts-de-France adopte une nouvelle aide au permis de conduire pour les jeunes précaires

21 juillet 2021 à 8h31 par JD

séparateur

Les jeunes demandeurs d'emploi, stagiaires en formation ou apprentis pourront bénéficier d'une enveloppe plafonnée à 90% du coût du permis.

C’était une promesse du candidat Xavier Bertrand aux élections régionales : une aide au financement du permis de conduire pour les jeunes précaires. La mesure a été adoptée ce mardi par le conseil régional des Hauts de France. La Région engage ainsi un budget de 1,2 million d'euros, à répartir d'ici 2022.

Dans les Hauts-de-France, 28,8% des ménages de moins de 30 ans vivent sous le seuil de pauvreté et beaucoup de jeunes résident en zone rurale, travaillent en horaires décalés et ne peuvent pas emprunter les transports en commun.

Cette aide permettra la prise en charge de 90% du coût de l’examen pour les moins de 30 ans et les parents isolés en recherche d’emploi. Elle sera versée en trois fois, une fois l'inscription réalisée en auto-école.

Pour être éligible au dispositif, il faut :

-Habiter dans les Hauts-de-France

-Être âgé de 18 à 30 ans ou "parent isolé" sans limite d'âge

-Être inscrit à Pôle emploi, stagiaire de la formation professionnelle, en contrat d'apprentissage "ou dans un parcours contractualisé d'accompagnement vers l'emploi et l'autonomie (PACEA) avec une mission locale, dont le projet nécessite l'obtention du permis".

-Avoir un revenu fiscal de référence de 28.200 euros, soit l'équivalent de deux SMIC pour une personne seule ou 42.250 euros, soit l'équivalent de trois SMIC, pour une personne en couple ou mariée ou rattachée au foyer fiscal de ses parents

La mesure expérimentale ne pourra pas satisfaire tout le monde. Dans un premier temps, seuls les 1.000 premiers dossiers seront retenus. Le dispositif est voué à évoluer.



Titres diffusés

Aucun titre