Le parquet de Boulogne-sur-mer ouvre une enquête sur un décès après une vaccination AstraZeneca

9 juillet 2021 à 8h49 par JD

séparateur

Une plainte contre X pour homicide involontaire a été déposée à Calais après la mort d'une femme de 61 ans, décédée brutalement quelques jours après avoir reçu une dose du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19. Une enquête a été ouverte.

Une enquête préliminaire pour homicide involontaire a été ouverte par le parquet de Boulogne-sur-mer après la mort d’une femme de 61 ans, originaire de Coulogne, près de Calais, en avril dernier. Cette dernière avait reçu quelques jours plus tôt une injection du vaccin AstraZeneca. Elle avait été admise à l’hôpital de Calais, puis à Lille pour des douleurs et des saignements. Elle a finalement succombé à des thromboses. Son mari a porté plainte contre X. Les investigations doivent maintenant déterminer le lien entre l’injection et le décès.

Le pôle santé publique du parquet de Paris s'est par ailleurs saisi de trois enquêtes ouvertes à la suite de plaintes déposées par les familles de personnes décédées après avoir été vaccinées contre le Covid-19 avec l'AstraZeneca, parmi lesquelles un étudiant en médecine de 26 ans.



Titres diffusés

Aucun titre