De nombreux feux de champs se sont déclarés ce mardi, dans notre région.

20 juillet 2022 à 7h40 par Claire Cortyl

Crédit image: SDIS 62
séparateur

45 hectares ont notamment brûlé à Simencourt. L'ONF a fermé les routes forestières

45 hectares de cultures sont partis en fumée hier en fin de journée à Simencourt, à l’ouest d’Arras. L'intervention a été longue et délicate, et les flammes se sont très rapidement propagées.  Le feu, qui a pris dans un champ s’est rapidement porpagé à ensuite gagné d'autres champs de lin, de maïs, de blé et de colza.

L’intervention de nombreux agriculteurs du secteur a permis d’épauler les pompiers et de protéger soixante-seize hectares supplémentaires ainsi qu’un bois. 

 

De nombeuses interventions des sapeurs-pompiers ont été relevées hier dans nos départements, pour des feux de champs. 5 hectares de culture ont été détruits à Steenvoorde, 20 hectares brûlés à Roussent, 8 hectares à Wimille. Un feu aussi hier dans une zone boisée du Touquet. Le feu a pris dans la soirée, à l’arrière des maisons de l’avenue Joffre. 2000 mètres carrés ont été détruits.

 

Et pour éviter ces incendies, les routes forestières sont fermées à la circulation dans les Hauts-de-France par l’ONF, l’office national des forêts. Une décision prise alors que 252 hectares de forêt ont brûlé, depuis le 20 juin, dans l’oise. Il n’y a cependant aucune restriction concernant les promenades en forêt. Par ailleurs, les travaux prévus par des entreprises de travaux forestiers ou des cessionnaires sont interdits. 

 

Un bâtiment agricole a également été détruit aussi par un feu dans la nuit de mardi à mercredi à Widehem, dans le montreuillois. 500 mètres carrés d’un bâtiment contenant 300 balles de  foin et un engin agricole ont été détruits.

 



Titres diffusés

Aucun titre