Rappel du vaccin anti-covid : le pass sanitaire des plus de 65 ans sera désactivé « 6 mois et 5 semaines » en l’absence de 3e dose

10 novembre 2021 à 15h02 par Julie Desbois

Crédit image: vaccin grippe
séparateur

Au lendemain de l'allocution d'Emmanuel Macron en partie consacrée à la campagne de rappel du vaccin contre le Covid-19, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement a indiqué que le pass sanitaire des plus 65 ans sera désactivé au bout de 6 mois et 5 semaines, en absence de 3e dose. On fait le point.

Un coup de fouet à la campagne de rappel. Pour les plus de 65 ans, la validité du pass sanitaire sera conditionnée à l'injection d'un rappel vaccinal à partir du 15 décembre.

« Si vous avez plus de 65 ans, que vous avez réalisé votre deuxième dose il y a 6 mois, vous avez 5 semaines pour réaliser votre rappel, faute de quoi, le passe sanitaire sera désactivé », a indiqué Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement à l’issue du Conseil des Ministres de ce mercredi. Concrètement, dans le cas où la deuxième dose a été injectée il y a 6 mois, le patient a jusqu’au « 15 décembre » pour recevoir une dose de rappel.

La veille, lors de son allocution, Emmanuel Macron a annoncé que la troisième dose de vaccin sera désormais obligatoire pour que les plus de 65 ans puissent conserver leur pass sanitaire. Le président, a par ailleurs, indiqué que la campagne de rappel sera lancée le mois prochain pour les 50-64 ans. Les modalités pratiques seront décidées dans quelques jours par les autorités sanitaires. Conséquence : un nouveau record de fréquentation a été enregistré sur Doctolib. Près de 275.000 rendez-vous de vaccinations ont été enregistrés par la plateforme.

 



Titres diffusés

Aucun titre