Sécheresse : Le niveau de vigilance renforcé, pour trois bassins du Pas-de-Calais

8 septembre 2022 à 9h42 par Claire Cortyl

Crédit image: photo d'illustration
séparateur

La situation continue à être tendue

La situation continue à se tendre dangereusement sur certains territoires. Les ressources s’épuisent et les consommations repartent à la hausse avec la rentrée. Certaines collectivités s’inquiètent pour l’alimentation en eau des populations en l’absence de précipitations significatives prévues dans les prochaines semaines.

 

Les Bassins versants Lys et Marque-Deûle voient le niveau de leurs captages baisser rapidement alors que le débit plus faible de la Lys limite les prélèvements en eau de surface pour la région lilloise et le bassin minier.

 

Compte tenu de la dégradation continue des niveaux des indicateurs sécheresse, le préfet du Pas-de-Calais, a décidé par arrêté préfectoral du 7 septembre :

 

  • de placer le bassin versant de la Lys et les bassins versants de la Marque et de la Deûle en situation d’alerte sécheresse.
  • de maintenir les bassins versants côtiers du Boulonnais en alerte renforcée sécheresse.
  • de maintenir les bassins versants de l’Audomarois et du Delta de l’Aa en alerte.
  • de maintenir le reste du département (Bassins de la Canche, de l’Authie, de la Scarpe Amont, de la Sensée et de l’Escaut) en vigilance.

 

L’arrêté préfectoral prévoit des mesures de restriction par familles d’usagers pour diminuer significativement la consommation d’eau afin de préserver les ressources en eau potable et les milieux naturels, qui constituent notre patrimoine commun.

 

Ces mesures sont impératives sur l’ensemble du département pour permettre le passage de l’étiage sans en arriver à des mesures plus restrictives, la recharge des nappes n’étant pas prévue avant la fin de l’année. Les événements pluvieux survenus ces derniers jours ont pu offrir un répit temporaire aux milieux naturels mais sont insuffisants pour renverser la situation de tension croissante sur la ressource en eau.

 

Les bassins versants du Boulonnais beaucoup plus sensibles au manque de pluies régulières et significatives pourraient en arriver à une gestion de crise en octobre, notamment si les mesures de restrictions renforcées ne sont pas suivies dans les faits.

 

 Pour rappel, des mesures de restriction de certaines utilisations de l’eau s’appliquent sur le Boulonnais :

 

  • pour les particuliers et les collectivités, l’arrosage des pelouses, des espaces verts des jardins d’agrément, des espaces sportifs de toute nature et le remplissage des piscines et des étangs sont interdits. Toutefois, l’arrosage des potagers est autorisé entre 20h00 et 8h00.
  • pour les entreprises, l’objectif est de réduire leur consommation d’eau de l’ordre de 20 % ;
  • pour les agriculteurs, l’irrigation est interdite les mardi, jeudi, samedi et dimanche de 10h00 à 19h00.


Titres diffusés

Aucun titre