Soupçons de maltraitance animale à Lottinghen : L’un des chiens est mort de vieillesse

15 mars 2022 à 9h00 par Claire Cortyl

Crédit image: ©DR Association Stéphane Lamart
séparateur

Le propriétaire des animaux est décédé, quelques jours après la révélation de l’affaire

L’affaire a beaucoup fait parler, mi février, à Lottinghen. Deux chiens ont été saisis par la gendarmerie, soupçonnés d’être maltraités, et un troisième a été retrouvé mort, dans un box, situé à l’arrière de l’habitation. L’autopsie a finalement révélé que l’animal est mort de vieillesse. C’est un voisin qui avait signalé les faits à une association de protection animale.

L’animal n’était « pas à l’agonie », précise le procureur de la république de Boulogne-sur-Mer. Ce qu’affirmaient déjà l’ex-compagne du propriétaire et sa fille au lendemain de la saisie des chiens, qui assurent également que les chiens étaient nourris tous les jours.

L’enquête se poursuit néanmoins, précise le procureur, des mauvais traitements pourraient être retenus pour les autres chiens.

Le propriétaire des animaux, un homme de 39 ans, conseiller municipal du village, lui, est mort quelques jours après cette affaire. Son corps sans vie a été retrouvé dans un chemin, à Seninghem, dans son véhicule. L’enquête s’orientait dans un premier temps vers la thèse du suicide.



Titres diffusés

Aucun titre