Affaire Buitoni: Une information judiciaire ouverte

13 mai 2022 à 10h17 par Claire Cortyl

Crédit image: photo d'illustration
séparateur

Seule la marque Fraich'up est pour le moment concernée

Une information judiciaire ouverte à Paris, dans l’affaire Buitoni, après les intoxications à la bactérie E Coli de plusieurs enfants en consommant des pizzas de la marque. Le dernier bilan publié par les autorités sanitaires mercredi faisait état de 56 cas confirmés de SHU, un syndrôme alimentaire grave. La quasi-totalité des victimes sont des enfants âgés de 1 à 17 ans. Ces contaminations sont suspectées d'avoir provoqué la mort de deux d’entre eux.

A ce stade, seule la marque Fraich’up, produite à Caudry, dans le nord, est concernée, précise le parquet du pôle de santé publique du parquet de Paris.

Cette information judiciaire est ouverte pour les chefs "d'homicide involontaire" à l'égard d'une personne, "blessures involontaires" à l'égard de 14 personnes, "tromperie sur une marchandise entrainant un danger pour la santé de l'homme ou de l'animal, exposition ou vente de produit alimentaire servant à l'alimentation falsifié ou corrompu et nuisible à la santé", "mise sur le marché d'un produit dangereux pour la santé et mise en danger d'autrui". Une enquête préliminaire était déjà ouverte depuis le 22 mars dernier.

Le ministre de la Santé Olivier Véran avait réagi à ce scandale sanitaire hier sur BFM TV,  se disant notamment "scandalisé" par les images de l’usine de Caudry. Il a aussi assuré qu'il "s'associait pleinement à la douleur" des familles des victimes.



Titres diffusés

Aucun titre