Dunkerque: ArcelorMittal au ralenti

5 septembre 2022 à 8h39 par Claire Cortyl

Crédit image: Photo d'illustration
séparateur

Seul un haut-fourneau va rester en activité. Des mesures vont être prises pour l'emploi

Dans un contexte de faible demande sur ses marchés, ArcelorMittal prend des mesures d’adaptation conjoncturelle sur ses sites d’aciers plats de la moitié Nord de la France Dunkerque. Comme en Europe, Arcelor Mittalréduit sa production, sur ses sites nordistes, notamment à Dunkerque.

 

L’aciérie doit faire face à une faible demande sur les marchés français et européens, notamment dans l’automobile et l’industrie et il s’agit d’adapter la production à la demande et de maintenir la compétitivité d’ArcelorMittal sur ses marchés, alors que l’entreprise doit déjà faire face à l’explosion des coûts de l’énergie.

 

Seul un haut fourneau sera en activité, ces prochains mois à Dunkerque. C’est le numéro 4, celui qui a la plus grosse capacité de production. Les HF 2 et 3 sont eux à l’arrêt : L’un pour maintenance et l’autre depuis juillet dans le cadre de la décarbonisation du site. Une chaîne d’agglomération et deux lignes de galvanisation sont être arrêtées à Dunkerque.

 

Côté emploi : Les effectifs vont être adaptés, avec moins d’intérimaires, la prise de congés anticipés et la possibilité d’activité partielle selon les secteurs de l’usine et la réalisation des plans de formation et d’amélioration sur la fiabilité.

 

La consultation du Comité social et économique centrale à ce sujet a débuté vendredi 2 septembre. Une information sera faite auprès des Comités sociaux et économiques d’établissement (CSEé) au niveau de chaque site.

 

Au niveau Européen, deux hauts fourneaux vont aussi être arrêtés, à Brême, à Allemagne, et dans les Asturies, au nord de l’Espagne.



Titres diffusés

Aucun titre