Météo: Près de 40 degrés attendus dans le nord et le pas de calais ce dimanche

15 juillet 2022 à 11h47 par Claire Cortyl

séparateur

Protégez vous!

Selon les prévisions de Météo France, un épisode de fortes chaleurs touchera la région Hauts-de-France dès la fin de la semaine avec des températures attendues qui pourront atteindre de 32 à 38° à compter du dimanche 17 juillet. Dans ce contexte de fortes chaleurs, une attention particulière sera portée aux personnes plus vulnérables, les personnes âgées, les femmes enceintes, les enfants, les personnes sans abri ou encore les travailleurs exposés à la chaleur.

Rappel des conseils de comportement :

- En cas de malaise ou de troubles du comportement, appelez un médecin ;

- Si vous connaissez des personnes âgées, souffrant de maladies chroniques ou isolées dans votre entourage, prenez de leurs nouvelles ou rendez leur visite régulièrement. Accompagnez-les dans un endroit frais ;

- Pendant la journée, fermez volets, rideaux et fenêtres. Aérez la nuit ;

- Utilisez un ventilateur et/ou climatiseur si vous en disposez. Sinon, essayez, lorsque cela est possible, de vous rendre dans un endroit frais ou climatisé (grandes surfaces, cinémas…) ;

- Veillez à boire suffisamment d’eau (1,5L par jour) ;

- Ne sortez pas aux heures les plus chaudes (11h-21h) ;

- Si vous devez sortir, portez un chapeau et des vêtements légers ;

- Limitez vos activités physiques.

 

Prévention des noyades :

Lors d’un pic de chaleur, la différence de température entre l’eau et l’air peut provoquer des malaises lorsqu’on se jette brusquement dans l’eau. Il est conseillé d’entrer progressivement dans l’eau.

La baignade est interdite à proximité des écluses et des barrages en raison de son danger. Il est également strictement interdit de se baigner en amont, en aval des écluses et des barrages, et même à l’intérieur des écluses, en raison du danger que représentent ces ouvrages et des manœuvres qui y sont effectuées. Dans les voies d’eau dédiées à la navigation fluviale, le risque de se faire heurter par les bateaux de commerce ou de plaisance est élevé.

 

Enfin, le préfet rappelle que forcer les bornes à incendie pour se rafraîchir est dangereux et formellement interdit. La loi prévoit une peine de cinq ans de prison et une amende allant jusqu’à 75 000€.

 

 



Titres diffusés

Aucun titre