Meurtre de la rue d’Arras à Saint-Omer : le conducteur condamné à vingt ans de réclusion

22 juin 2022 à 18h17 par Julie Desbois

Crédit image: justice
séparateur

Morgan Bel Abbes avait volontairement fauché le père de famille, en avril 2018, après une altercation.

Après quatre jours de procès, la cour d’assises du Pas-de-Calais a rendu son verdict dans l’affaire du meurtre de Norddine Messaoud. L’accusé, Morgan Bel Abbes, 35 ans, écope d’une peine de 20 ans de réclusion criminelle et d’un suivi sociojudiciaire de 10 ans. Plus tôt dans la journée, l’avocate générale avait requis une peine de 30 ans de réclusion. L’accusé, lui, a maintenu la même version tout au long du procès, en parlant d’un accident.

Les faits remontent à la nuit du 22 avril 2018. Norddine Messaoud, 51 ans, père de famille, rentre à pied d’une soirée familiale avec son épouse. En chemin, rue d’Arras à Saint-Omer, cette dernière est verbalement agressée par le conducteur d’une voiture, Morgan Bel Abbes. Son époux lui vient alors en aide. Une altercation a lieu avec le conducteur. Quelques instants plus tard, ce dernier fonce volontairement sur le père de famille à vive allure. Norddine Messaoud n’avait pas survécu à ses blessures.



Titres diffusés

Aucun titre