Affaire de détournement de biens publics à Hesdin: Une peine plus lourde requise en appel contre l'ancien maire de la commune.

10 mars 2021 à 10h31 par CC

séparateur

Décision des juges le 13 avril.

Le parquet général de la cour d'appel de Douai a requis une peine plus lourde qu’en première instance, à savoir 36 mois de prison dont 30 avec sursis et 6 mois ferme, 15 000 euros d’amende et 10 ans d’inéligibilité. (Les juges l’avaient condamné en janvier 2020 à une peine uniquement de sursis, et 3 ans d’inéligibilité)

Stéphane Siezkowski Samier comparaissait pour une affaire de détournements de biens publics pour un montant estimé à 110 000 euros, aux dépens de la commune d’Hesdin. On lui reproche notamment d’avoir utilisé son véhicule de fonction à des fins personnelles, et du parquet acheté initialement par la mairie a été retrouvé à son domicile. L’avocat du prévenu a lui plaidé la relaxe, estimant qu’il s’agit de négligences, mais non d’un détournement de fonds.

Le parquet a également requis 12 mois de prison avec sursis à l’encontre de sa mère, Christiane Samier, jugée pour complicité.

La décision a été mise en délibéré au 13 avril prochain



Titres diffusés

Aucun titre