Actualités régionales

Covid 19 : Le Pas-de-Calais désormais classé en rouge

11 septembre 2020 à 19h24 Par JD
Crédit photo : ©Pixabay

Après le Nord, le département du Pas-de-Calais vient d’être placé en zone rouge. Au total, 42 départements français sont désormais considérés comme des zones de contamination active du coronavirus.

Le premier ministre Jean Castex s’est exprimé ce vendredi pour annoncer des mesures de lutte contre l’épidémie de coronavirus qui repart à la hausse, et ce à l’issue du Conseil de défense.

"Le Conseil de défense a porté à 42 le nombre de départements classés 'rouge', c'est-à-dire à circulation dite active du virus", a-t-il indiqué. Après le Nord, le Pas-de-Calais s'ajoute à la liste. Pas vraiment une surprise après le renforcement des mesures sanitaires dans tout le département ce matin. 

« Les mesures pour lutter contre l’épidémie ne doivent pas se décider depuis Paris »

Si ce classement n'a "pas de conséquences automatiques", comme l'a expliqué le chef du Gouvernement "il permet aux préfets, en lien avec les autorités sanitaires et les élus locaux, de déclencher des mesures supplémentaires de réduction des risques, notamment sur le port du masque, les rassemblements sur l’espace public, les grands événements ou les horaires d’ouverture de certains commerces ».

La durée d’isolement ramenée à 7 jours contre 14

Parmi les autres points à retenir de l’allocation du Premier Ministre : la durée d’isolement pour les cas contact au Covid-19 est ramenée à 7 jours contre 14 jusqu’à présent. Jean Castex a souligné que  des « contrôles » seraient effectués pour que cette période soit respectée.

D’autre part : 2.000 personnes supplémentaires vont être recrutées à l’Assurance maladie et dans les Agences régionales de santé pour renforcer le traçage des contacts de personnes infectées.

Enfin, Jean Castex recommande la plus grande prudence aux personnes âgées pour « quelques mois encore ».

Selon Santé Publique France qui demande « la plus grande vigilance » dans les Hauts-de France, le nombre de nouveaux cas confirmés a été multiplié par 2,5 cette semaine.