Covid 19 : sans surprise, la métropole lilloise en alerte maximale

8 octobre 2020 à 16h57 par JD

séparateur

Après Marseille et Paris, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé ce jeudi soir le passage de la métropole lilloise en zone d'alerte maximale face à la circulation active du coronavirus à partir de samedi. Ca change quoi ? On fait le point.

Après un sursis de 10 jours accordé par le Premier Ministre Jean Castex, le ministre de la Santé annonce ce jeudi soir, le passage de la métropole lilloise en zone d’alerte maximale à partir de samedi et ce pour 15 jours minimum. 

Fermeture des bars pour 15 jours

Rien d’étonnant au regard des critères sanitaires. Tous les voyants sont désormais en rouge et dépassent les seuils tolérés : le taux d’incidence de la population générale, le taux d’incidence des personnes de plus de 65 ans et le taux d’occupation des lits en réanimation par des patients atteints du coronavirus.

Ce classement implique plusieurs mesures, notamment la fermeture des bars dès samedi dans 95 communes de la métropole lilloise et pour 15 jours minimum.

Protocole sanitaire renforcé dans les restaurants et les centres commerciaux

Les restaurants eux, ne sont pas concernés par ces mesures de fermeture totale. Ils doivent tout de même appliquer un nouveau protocole sanitaire renforcé. Une nouvelle réglementation anticipée par la mairie de Lille qui a déjà demandé aux restaurateurs de s’adapter via un nouveau protocole.
Il comprend : des tables de 6 maximum, du gel hydroalcoolique à disposition… l’obligation de porter le masque à table jusqu’au service du premier plat, la mise en place dans chaque établissement d’un cahier de rappel pour prévenir rapidement les cas contacts si un client est testé positif.

Les centres commerciaux pourront rester ouverts sous réserve de respecter une jauge calculée en fonction de la surface. A Paris, par exemple, le préfet a fixé cette zone à un client pour 4 m2.

Dans les entreprises, le gouvernement préconise de favoriser le télétravail.

Un dernier seuil existe au-delà du classement d’une métropole en zone d’alerte maximale. Il s’agit du classement en état d’urgence sanitaire. Ce passage implique de nouvelles restrictions, comme la possibilité de limiter les déplacements.



Titres diffusés

Aucun titre