Emmanuel Macron décrète un couvre-feu de 21h à 6h dans la métropole Lilloise

14 octobre 2020 à 18h50 par JD

Crédit image: Capture d'écran
séparateur

Le Chef de l'Etat annonce de nouvelles mesures de restriction ce mercredi soir pour contenir l'épidémie de coronavirus dans le pays. « J'ai besoin de chacun d'entre vous » alerte le président pour clore l'interview menée par Gilles Bouleau et Anne-Sophie Lapix. Le point sur ce qu'il faut retenir.

Parmi les mesures annoncées par le président ce mercredi soir : un couvre-feu instauré à partir de samedi à Lille et sa métropole, mais aussi à en Ile-de-France, à Paris, Lyon, Marseille, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne et Toulouse. Ce couvre-feu se fera entre 21 h et 6 h du matin. « Nous voulons le prolonger jusqu’au 1er décembre », précise Emmanuel Macron. Les cinémas, les restaurants vont donc fermer dans ces zones.

Pour faire respecter ce couvre-feu, le chef de l’Etat annonce la mobilisation des forces de l’ordre pour procéder à des contrôles, comme lors du confinement. Il y aura des amendes de 135 euros en cas de sortie sans justificatifs. En cas de récidive, elle s’élèvera à 1500 euros. Pour ceux qui travaillent et qui auront des urgences après 21h, il y aura des autorisations.

Le président charge également les maires de préparer des plans de prévention.

Si Emmanuel Macron n’impose pas de restrictions de déplacements entre les régions, le chef de l’Etat invite les Français à adopter une « règle de six », c’est à dire limiter à six personnes les rassemblements de personnes hors foyer. Comme au restaurant : pas plus de six à table lors d’un repas entre amis, par exemple.

Sur le volet professionnel, Emmanuel Macron plaide pour un télétravail "négocié" au niveau des branches. "On va plutôt inciter les gens à faire, pour les emplois où c'est pertinent, deux à trois jours de télétravail par semaine".

Sur les aides, le président annonce également un soutien pour les secteurs les plus affectés par le couvre-feu : la restauration, l'événementiel, etc. Une aide exceptionnelle de 150 euros sera également versée aux bénéficiaires du RSA et des APL dans les six semaines à venir.



Titres diffusés

Aucun titre