Actualités régionales

Le Nord et le Pas-de-Calais sous surveillance renforcée, de nouvelles mesures envisagées

25 février 2021 à 18h57 Par JD
Jean Castex a annoncé ce jeudi le placement de 20 départements en surveillance renforcée au covid, dont le Nord, le Pas-de-Calais et la Somme. Un sursis de quelques jours est accordé avant (un probable) nouveau tour de vis localisé. Aucune mesure n'est prévue avant le week-end du 6 mars.

La quasi-totalité des Hauts-de-France désormais sous surveillance renforcée. Le Nord, le Pas-de-Calais et la Somme sont notamment concernés, c’est ce qu’a annoncé Jean Castex ce jeudi soir lors de la conférence de presse sur la situation sanitaire. Le Premier ministre n’a pas annoncé de confinement généralisé, mais le gouvernement se laisse encore quelques jours pour durcir ou non les mesures dans les territoires où la situation est jugée « très préoccupante ». Pour rappel, le Pas-de-Calais détient le 2e taux d’incidence le plus élevé de France métropolitaine, derrière les Alpes-Maritimes.

carte départements sous surveillance.PNG (59 KB)

Jean Castex a annoncé le lancement de concertations entre les préfets et les élus locaux. Un point sera fait en milieu de semaine prochaine pour acter des mesures de freinage de l’épidémie de covid. A l’image du Dunkerquois, un confinement pourrait donc s’appliquer dans d’autres zones du Nord et du Pas-de-Calais dès le 6 mars.