Un certificat bientôt obligatoire pour les maîtres d'animaux de compagnie

22 décembre 2020 à 8h44 par CC

séparateur

100 000 animaux sont abandonnés chaque année en France

Le gouvernement va faire voter un nouveau plan pour lutter contre les abandons d’animaux. Le ministre de l'agriculture, Julien Denormandie veut lutter contre l’achat impulsif en responsabilisant les futurs acquéreurs. Il souhaite également interdire la vente de chiots à la rubrique « jouets » des sites de petites annonces.

Les députés de la majorité vont déposer le 26 janvier une proposition de loi pour créer un « certificat de sensibilisation » destiné aux futurs maîtres de compagnons domestiques. Il sera obligatoire, pour toute personne qui achète ou adopte un animal.

Ce document précisera ce qu’implique l’achat ou l’adoption « en termes d’obligations de soins, de vaccination, de nécessité de sortir son animal et du coût financier », précise le ministre. Les futurs maîtres devront signer cette attestation ou certificat de sensibilisation, avant toute acquisition. Ce certificat sera délivré sur Internet, mais, aussi par une partie des acteurs de la filière animale – éleveurs, refuges et, bien sûr, vétérinaires.

Autres mesures de ce plan : L’interdiction de la vente dans des véhicules ambulants, la signature d’une charte avec le bon coin, et une sensibilisation au bien-être des animaux de compagnie dès l’école élémentaire. Les sanctions vont également se durcir pour les actes de maltraitance animale

Il s’agit de lutter contre les achats d’impulsion d’un chiot ou d’un chaton trop mignon, qui grandit et devient encombrant, et que certains propriétaires regrettent ensuite. 

Cette proposition de loi concernera aussi les équidés et reprendra le projet d’interdiction de la détention d’animaux sauvages par les cirques itinérants et les delphinariums, ainsi que la fin de l’élevage de visons pour leur fourrure.

kii.PNG (225 KB)



Titres diffusés

Aucun titre